Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le grand retour d’une Aînée en liberté

Non, non, je ne reviens pas au Québec, c’est simplement qu’aujourd’hui j’ai décidé de redonner vie à mon blogue « Une ainée en liberté! », de lui redonner la parole.

J’ai mis du temps, j’en suis très consciente, du temps à retomber sur mes pattes, du temps à démêler mes idées mais je crois que je commence à voir plus clair dans ma vie et je suis maintenant prête à partager avec vous ces anecdotes, parfois cocasses et souvent riches d’expériences. J’avais toujours le goût mais je ne voulais pas être négative par rapport à ce que je vivais, à mon intégration ici en France. Quand on a tout à découvrir, toutes les nouvelles situations vécues sont teintées par la comparaison qu’on en fait en fonction de son vécu, à ce qu’on connait et quand on arrive d’Amérique, je dois avouer qu’arriver en France nous fait sentir comme un retour dans le passé principalement au niveau des technologies et ça peut être irritant. Je ne voulais pas vous partager ma vie dans ce magnifique pays qu’est la France en vous le faisant connaître sous ses côtés que moi, je trouvais moins intéressants, par la perception que j’en avais. J’ai donc attendu d’en connaître plus pour avoir plus d’objectivité et rendre justice. Honnêtement, quelqu’un me dirait « Vous retournez au Québec! », je crois que je me barricaderais et je pleurerais toutes les larmes de mon corps. Ce n’est pas que je n’aime pas le Québec, bien au contraire, et que je ne vous aime pas, je vous adore mais j’ai ici rencontré la personne la plus importante de ma vie, je veux dire MOI-MÊME.

Vous saurez tout en commençant par mon départ du Canada, pourquoi partir? mon arrivée ici en passant par l’ouverture d’un compte de banque, l’achat d’une voiture, mes déménagements, la place que j’ai dû me faire, la solitude, l’acceptation et surtout les dédales gouvernementaux, et ça, ce n’est pas une mince affaire, même mes ami.e.s français.ses le reconnaissent. Je crois que ça ne sera jamais fini.

Pour vous tous et principalement mes ami.e.s français.es, soyez assurés que les récits que vous lirez seront toujours respectueux. Il est certain que parfois je raconterai des anecdotes qui vont toucher vos compatriotes mais je ferai tout pour ne blesser personne. Si jamais, sans le vouloir, j’écorchais quelqu’un, auriez-vous la gentillesse de m’en parler en privé et je rectifierai mon tir.

L’autre question que je me pose souvent et c’est pour cela que j’arrête d’écrire et que je reprends, c’est : Mais à quoi ça sert d’étaler ses états d’âme, sa vie, ses anecdotes, comme ça au grand jour? On dirait que je ne peux faire autrement, il y a toujours une impulsion qui me triture les tripes pour que j’écrive, c’est plus fort que moi.

J’expérimente d’avoir une page Facebook en plus de mon blogue, je vais donc tester ce que ça apporte de plus parce que là j’ai ma page FB personnelle, mon blogue sur Internet et la page Une aînée en liberté sur FB également. Ça peut en faire trop, l’avenir nous dira.

Si, quand vous lisez, vous avez envie de partager avec vos ami.e.s, laissez-vous aller, ça me fera plaisir de savoir que plusieurs d’entre vous aiment les écrits de l’aînée en liberté. Je ne sais pas où cette aventure me mènera. Merci pour les partages. J'apprécierais que vous laissiez des commentaires sur le blogue et non sur FB.

Demain, je vous écris sur l'envers du décor ou pour mieux me faire comprendre, l'envers de la pièce de théâtre. À demain.

 

Vous pouvez vous abonner au blogue à droite et aussi, le partager auprès de vos ami.e.s, bien sûr si le contenu vous intéresse. Merci à l'avance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Géraldine Mallet Haché 15/02/2019 00:23

Très heureuse de te retrouver. Je me demandais bien où tu avais disparu. Très heureuse de vous relire et hâte de lire le prochain blog... Tu es vraiment spécial.

Avec toute mon amitié et Heureuse ST-Valentin...

Géraldine

Les aventures débridées d'une aînée en liberté 15/02/2019 09:15

Bonjour Géraldine,
Je suis toujours hésitante de continuer. J’aime raconter mais je me pose toujours la question sur la pertinence d’un tel blogue. C’est pour cela que je poste, je ne poste plus, je poste, je ne poste plus. Je manque d’assurance de blogueuse.
Bonne journée et merci.

Do 07/02/2019 03:22

Heureuse de te retrouver ici et hâte de te lire !
Au lieu d'"étaler nos états d'âme", je dirais plutôt partager nos expériences. Elles rejoignent tant de personnes qui s'y retrouvent et peuvent ainsi accueillir des idées de solutions à ces situations. C'est donc très positif :-)

Les aventures débridées d'une aînée en liberté 07/02/2019 08:10

Merci, ca m'aide.